LA MORT RECONNAISSANTE

Amarillo, Buis, Ebène, Noyer, Poirier

« À un près c’est « Les douze salopards » en moins reluisants et devant dégouliner la honte ! Mais NON..! eux sont encore vivants et voici « La Mort reconnaissante » , la Pandémie sur le plateau des plus basses turpitudes humaines, putain mais où est l’humain ??? Marseillais grossier, comme mon Parrain, en colère, j’étais quasi mort de trouille ! Voilà le résultat, les faux, le médecin de la Peste, les réflexions de mes Amis du quartier en support et en plus le clystère avec les suppos de Rivotril pour montrer où ils nous l’ont bien mis ! Et tous ces morts !!! Nous la patrie de Pasteur : Même pas un vaccin ils nous ont sorti ! Par contre quel tabac sur les plateaux de cette putain de télé, ils ont osé se faire reluire avec ça ?!?! La Colère est parfois mauvaise conseillère, mais, Il n’y a pas de fumée sans feu. Nota : ma complice en peinture Berna, n’a pas voulu signer son travail....au fond..! »

Robert de Cantelar

GalleRIE