CHARPENTE

Buis, Ebène

« Mon habitude de voir les bateaux d’abord par leurs charpentes m’a fait essayer de traiter Violons et Violoncelles de la même manière, inutile en l’occurence... J’ai donc tenté de décomposer le violoncelle en ses éléments vus par un charpentier et non par un vulgaire luthier, pardon ! Deux essences, Buis et Ébène plus un métal, leTitane. Le Buis pour montrer sa transformation est soit portion de branche brute, soit en forme, pour l’ébène ce ne serait pas possible car le noir est au centre du tronc. La forme est réduite à l’élémentaire, le manche et la volute ne sont pas montés conventionnellement mais le charpentier en assure la solidité, d’autant plus que la visserie est en titane qui a déjà subi les tortures de l’espace. Le cordier joue la fantaisie, et le chevalet joue l’équilibriste, campé sur sa planche transparente en présentant de belles cordes de parade, colorées. Le Support avec son numéro quatre est en buis, lesté, réflexe du marin, le Lest! »

Robert de Cantelar

GalleRIE