Sans nouvelles du Christ ferroviaire

Ebène, Gleditsia triacanthos, Lierre, Olivier, Palissandre, Poirier, Traverse SNCF

Cette représentation du Christ a été imaginée par les formes spécifiques que comporte la traverse de bois, représentant des côtes. Le corps en Ebène et Poirier, est surmonté d’une tête en Lière, sur laquelle vient être ajusté une couronne d’épine. Cette couronne est en Gleditsia triacanthos, comme celle du Christ... Un bloc d’Olivier supporte l’œuvre grâce à des chevilles et du bitume de judée autrefois utilisé, apportant encore plus de réalisme à cette dernière.

GALLERIE