Sévillanes

Ebène, Palissandre de Madagascar

Les Sévillanes sont comme deux danseuses Andalouse, semblable en apparence, mais avec chacune son caractère. Carmen est faite exclusivement d’Ebène, tandis qu’Alejandra intègre du Palissandre de Madagascar, qui lui donne cette couleur à tendance rouge sur le cordier et dans son dos. C’est un véritable exercice de sculpture proposé par l’artiste qui a enlevé les éclisses, au profit de visserie très élégante en laiton. Les têtes fabriquées par l’artiste dans cette même matière, qui laissent entrevoir des tiges filetés avec écrous papillons pour régler la tension des cordes, sont un rappel au fameux peigne mantille porté par les danseuses sévillanes.

GALLERIE