Arlequin

Amarante, Amarillo du Roraima, Amourette, Bois de rose, Bois de serpent, Bois grage, Bois rouge africain, Buis, Ebène, Poirier rosé, Satiné rubané, Tulipier, Wengé

Comme le personnage de la Commedia Dell’Arte, Arlequin revet son plus beau costume de scène, qu’il ferme grâce aux cinq boutons sur le manche et aux quatre sur le cordier. La coupe et l’assemblage des différents losanges, formant la table d’harmonie et la tête, requiert une minutie extrême, aucune autre partie n’étant utilisée pour soutenir cette création. A l’opposé, Arlequin était aussi un personnage pauvre, qui devait rapiécer son habit. Ainsi le fond en poirier rosé présente, des rajouts incrustés pour montrer cet autre côté, moins flamboyant. Arlequin a vu plus tard sa famille s’agrandir, par l’arrivée d’un violoncelle spectaculaire : Arlequincello.

GALLERIE