Violon du marin II

Angelin, Ebène, Erable, Poirier, Teck

Comme son frère, le Violon du Marin II reprend les caractéristiques de la mer avec les ouïes en forme de dauphins, la tête en forme de coquillage et le chevalet représentant des queues de baleines. Le cordier en Ebène avec ses crochets en bronze diffère mais reprend un système plus moderne de ridoir pour ajuster la tension des cordes. La touche en Angelin, et le fond en Poirier et Erable confèrent un aspect encore plus exotique. Deux détails sont à mettre en avant. Le triangle en bas du fond symbolise le triangle pubien, ou le fait d’avoir une femme dans chaque port pour le marin. Surnommé « Cheville » dans son enfance et notamment avec les scouts, l’auteur a incrusté quatre chevilles sur la table d’harmonie, en souvenir de cette époque.

GALLERIE