Rhabillez-moi !

Bois de rose, Citronnier de Ceylan, Ebène, Ivoire rose, Tilleul, Ziricote

L’idée de cette œuvre vient de la volonté d’habiller un violon presque exclusivement de bois de rose. Ainsi la robe est encore à moitié ouverte dans son dos, et nous laisse découvrir une partie en Ziricote. La fermeture est faite en tilleul, un bois tendre. Le manche et le cordier sont en Ivoire rosé, les chevilles sont en Ebène avec une collerette en Buis et les éclisses sont en Citronnier de Ceylan. Pour l’histoire, c’est un ami de l’auteur, récemment devenu prêtre qui lui conseilla ce titre pour l’œuvre, originellement appelée «Déshabillez-moi».

GALLERIE